Mouvement Social et Migrations

<

Histoire de mouvement Social

mardi 20 avril 2010, 20:12

j'ai tenté maintes fois de trouver une explication à la situation qui m'a paru illogique sans pouvoir arriver à une réponse qui concorde avec la petite histoire ou même avec la simple logique . Comment peut on expliquer l'appellation arabe d'un village berbère et qui s'attache a sa berberité ,et l'appellation berbère d'une ville qui a oublié depuis trés longtemps sa berberité , ou qu'il n'a jamais était berbère , cela n'est autre que la situation de Touggourt (nom berbère) ville arabe - et Blidet Amor (nom arabe) village berbère .
la seule explication et la plus rationnelle , est celle liée à la nature humaine et la stratégie du vainqueur .Comme je l'est explique dans un article précédent les guerres intestinales faisaient rages entre les villages et les oasis d'Oued Righ , par jalousie surtout , et résultat d'un peuplement excessif des oasis et la déperdition de la logistique d'irrigation , Ce qui m'amène à dire qu'a l'origine les berbères de Blidet amor habitaient soit à Touggourt soit a Meggarine ou même à Temacine , lorsque les guerres éclatent et comme je l'ai mentionné animer toujours par la jalousie et le désir de s'accaparer de ce qui appartient à l'autrui , les vaincus n'ont d'autres issus que de rejoindre l'endroit abandonnés par le vainqueur ou l'endroit le plus clément et le plus proche de leurs citées perdues dans l'espoir de la reprendre et de ce fait il m'apparait que les arabes nomades ne pouvaient se sédentarisés n'avaient que le désir de substituer les biens , ils se sont fixés à l'endroit ou se situe actuellement Blidet Amor pour percevoir la dîme des habitants de Sidi Bouhaniya qui étaient encore berbère et non islamisées , après la ruine de la citée de Sidi Bouhania qui elle même a été ravagée par les guerres et la disparition des puits et surtout par les Ghzous effectués par les tribus nomades arabes venues d'orient , ces tribus s'accaparaient des biens des autochtones , mais ne faisaient rien pour maintenir les palmeraies et les jardins , elles continuaient leurs errements dans l'étendu du Sahara et les plaines du Tell . Ceux de Sidi Bouhania n'avaient pas le choix ils devaient se détacher de la désolation qu'a laisser la guerre , il se fixèrent à Touggourt endroit encore non fertiliser , et s'efforcèrent de le rendre accueillant et hospitalier , mais le fruit de leur travail ne peut que multiplier les jalousies et furent une nouvelle fois attaquer et chasser de leur citée pour rejoindre la place de Blidet Amor , ce mouvement de population concorde avec la berberité des appellations , et justifie l'enclavement social pour ne pas dire psychologique des populations des localités environnantes et l'indifférence avec laquelle les citadins les considéraient .
La deuxième hypothèse c'est celle liée aux guerres menées par Ibn Ghania contre les berbères du Sahara , que les historiens décrivent comme la plus dévastatrices , venant de la route du Zab , il s'est attaque à Touggourt sur l'ancien emplacement c'est à dire à Nezla , d'ou la fuite des survivants ne peut se faire que vers le sud , ce la veut dire vers Temacine , Blidet Amor .La dynamique de l'histoire influence d'avantage les mouvement humains lors des sinistres et forces majeures , cette influence dans des cas pareilles sont généralement profondes et rapides , cela ne nécessite pas le temps pour un changement normal , en peut le considérer comme une fracture , une amputation . Le Berbère a complètement disparu des langues de Touggourt , il ne reviendra plus jamais , une page de notre histoire est à jamais gommée ,,,cela ne diffère pas du sort de toutes les bonnes actions de nos péres et nos grands péres .. Que dieu nous pardonne notre abondan!!..