L' architecture de la maison Touggourti

<

L' architecture de la maison Touggourti


samedi 1 mai 2010, 12:54

Dans les murs, pas d'autres ouvertures que les portes et quelques fenêtres minuscules aux étages. Si tu observes attentivement les encadrements des portes, tu distingueras de nombreuses variétés de portes.
il y a les portes à arc et celles sans arc. Au-dessus des portes se trouvent des signes prophylactiques. Ces signes sont une main empreinte dans le plâtre, ou bien un fer à cheval, ou le signe combiné du croissant et de l'étoile, ou le sceau de Salomon,

On place ces signes contre le mauvais oeil. On met aussi parfois un texte écrit en arabe, comme " Le triomphe vient de Dieu et La victoire est proche, annonce aux croyants ", ou encore : " Au nom de Dieu le clément, le miséricordieux ".
La porte elle-même est faite de madriers de palmiers tenus par des traverses en bois d'abricotier. La porte tourne sur le dernier madrier vertical, lequel est pourvu de deux saillants. Ces deux saillants sont les gonds des Touggourtis. Le saillant inférieur pivote dans un bol en guise de coussinet pour faciliter le mouvement de fermeture et d'ouverture de la porte. Le saillant supérieur s'enfonce dans la poutre qui forme linteau ou entre deux bâtons qui le calent. Autrefois, on fermait les portes avec des serrures à plaques métalliques, à présent, on les ferme avec des clefs en fer. On voit encore maintenant les trous de ces serrures sur le côté de certaines portes.
Au linteau de la porte, il y a un papier qui s'y trouve collé au moyen d'une datte, c'est une amulette écrite contre les scorpions pour leur interdire le passage. Ces feuilles-amulettes sont rédigées le premier jour de l'été ou est ecrit ' Famana allah alayna wawakana adab assomoum' " Le Dieu nous a béni et nous a protégé des poisons ".
Entrons. N'oublie surtout pas de prononcer la formule: "Au nom de Dieu ! " le maître de la maison . passe devant pour écarter les gens ; il dit : " Garez-vous du chemin ! " ' Khalou Trigue' afin que les femmes disparaissent. Si il étais seul, il n'avertirait pas ainsi .
Une fois franchie la porte de la rue, nous nous heurtons à un mur qui bouche la vue. Ce mur a été mis là, en effet, pour que les gens de l'extérieur ne puissent épier au-dedans de la maison.
A propos de seuil, je vais vous mentionner quelques coutumes, Le soir du jour du " départ ou transfert " de la mariée, lorsqu'elle arrive devant le seuil de sa nouvelle demeure, un ami de l'époux la descend du mulet qui la transportait, ses pieds ne doivent pas toucher terre- Au moment d'entrer dans la maison, elle pose la main droite sur le linteau de la porte- L'ami de l'époux l'introduit, elle pose La main sur le linteau de sa chambre, elle y pénètre et attend son mari.
Lorsque encore quelqu'un va partir la première fois pour un pays lointain.
Lorsque quelqu'un entre aux cabinets, ses deux anges restent dehors et il entre seul. Il ne doit pas du tout parler. S'il parle, les anges se demanderont ce qui lui arrive et ils iront vers lui pour se rendre compte de ce qui se passe. Les anges ne doivent pas entrer parce que le " lieu d'aisance " est " marabout ", et pour eux, rentrée des cabinets est interdite. Quiconque se mouche aux cabinets aura mal au nez.
Dans le patio, cette corde qui pend là-haut d'un mur à l'autre sert â suspendre la viande en été pour qu'elle ne se gâte pas. Certaines maisons ont un patio étroit à colonnes, on peut le couvrir avec des palmes ou des nattes faites en brins de palmes ou en alfa, contre le soleil en été et le vent en hiver.
Ce patio, cœur de la maison, les enfants y jouent, Les poules y déambulent en picorant, les femmes ourdissent, cardent, filent, cousent, lavent, teignent dans ce patio et aussi y parloterent , car " la bouche des femmes est venimeuse comme le scorpion " dit le proverbe. Elles y brocardent et cassent du sucre sur le dos des autres. Les hommes y pressent les dattes, y débitent le bois. Pour les fêtes, nous le jonchons de sable pur des dunes. Pour la Grande Fête" nous y égorgeons le mouton traditionnel. Aux autres fêtes, nous y étendons une grosse natte et un tapis par-dessus, nous y buvons le thé avec ceux qui viennent nous offrir leurs voeux . Quand on fait une séance de danse extatique d'hommes ou de femmes à la suite d'un voeux, on la fait dans le patio.
A la terrasse. Certaines maisons y ont une chambre haute pour recevoir les étrangers. On accède à cette chambre haute par d'autres escaliers qui permettent d'entrer directement de la rue. Quelques gens, au lieu d'une chambre haute, ont une chambre d'hôtes ou plutôt une maison en réduction au rez-de-chaussée.
Pour éviter que les petits enfants ne tombent de la terrasse dans le patio, on construit une sorte de parapet ou murette qui entoure l'ouverture du patio. Les endroits où le plâtre est poli et plat portent le nom de terrasse proprement dite, c'est là que nous restons et dormons pendant les nuits d'été. Ici, dans ce coin ce pieu fourchu sert a suspendre l'outre, le récipient en fibres de palmes ou le grand seau de cuir pour faire rafraîchir l'eau.