Etthour - La Circoncision

<

Etthour - La Circoncision



La circoncision est une intervention pratiquée en général peu après la naissance, et qui consiste à couper le prépuce (peau du pénis qui dépasse le gland). Le gland se retrouve donc totalement découvert. Elle est pratiquée suite à une prescription religieuse .
Chez les Musulmans, on choisi de circoncire presque systématiquement les garçons nouveaux nés.
Elle est célébrée par des danses, des festins et toutes sortes de réjouissances. C'est un grand jour pour la famille, les amis, les compagnons d'enfance .
L'enfant devant subir ce baptême est revêtu de ses vêtements les plus somptueux , en lui enduis le Henné et en lui passe au cou le Skhab et La Fameuse et Grande Chamoucha enveloppée dans du cuir coloré ; si sa famille est fortunée , il est monté sur un cheval sinon un âne richement caparaçonné, il parcourt les quartiers les plus fréquentés de la ville; des chants d'allégresse accompagnent sa marche triomphale.
Le jour du Thour qui sera opéré par Etaleb ,en apporte une Gasaa en la renverse en met un peu de sable fin dessus , l'enfant s'assis sur le sable les jambes écartées , le taleb introduit une cale de sucette au bout du pénis et coupe le prépuce avec une lame à raser ou un couteau Djellali .
Les femmes ; elles et afin d'empêcher les cris de l'enfant d'arriver aux oreilles de sa mère tapent sur tous ce qui est métallique dans la cuisine .

Tehour - La circoncision

lundi 11 octobre 2010, 16:52

La circoncision - "tehour"

La circoncision est une intervention chirurgicale pratiquée en général peu après la naissance ou généralement à l'age de 4/5 ans, qui consiste à couper le prépuce. Le gland se retrouve donc totalement découvert. D'un point de vue purement fonctionnel, la circoncision ne modifie pas et ne gène en rien l'érection. Elle n'a rien à voir non plus avec l'excitation, la capacité à avoir un orgasme, le plaisir ou l'épanouissement sexuel.
Une opération longtemps réalisée sans anesthésie et qui est évidemment très douloureuse. De nos jours, elle se pratique sous anesthésie par des médecins chirurgiens mais sans le coté folklorique qui charme bien les gens !.
Il y avait à l'époque des barbiers-circonciseurs. Certains ont fini par faire de la circoncision leur réputation Ali Sioua - Taleb Ahmed Lafiti - Debba Abdelbaki les plus réputés de la ville )
Une semaine durant le petit bien entouré des siens et des voisins de quartier est préparé psychologiquement à l'acte , on lui enduit les mains et les pieds de "henna" et de "harkous", on lui offre des cadeaux, on organise des réjouissances pratiquement chaque nuit des fois avec une simple "darbouka" et "bandir".
Le moment venu, le petit portant un habit traditionnel (jebba, chechia ,skhab,Chemoucha seroual ) est emmené au Maalem dans un cortége avec fanfare au devant sans omettre de faire une "ziyara" à sidi Med Benyahia.
Au retour à la maison, l'acte accompli avec la bénédiction de dieu on casse une "Mokhfia" (gargoulette) remplie de bonbons provoquant la joie des petits qui s'activent pour les ramasser à même le sol. Depuis, le "Mtaher" (circoncis) mérite bien son statut d'homme.

Les raisons religieuses

Le plus souvent pour des raisons religieuses, notamment dans le judaïsme et l'islam. Dans la tradition musulmane la circoncision représente une purification spirituelle.
Elle est une "sounnah" du Prophète Ibrâhim "Alayhis Salâm" qui s'était circoncis à l'âge de 80 ans .Allah l'a intégré à l'Islam par l'intermédiaire du verset suivant nous recommandant de suivre la voie de Ibrâhim"Alayhis Salâm" :"Puis Nous t'avons révélé : Suis la religion de Ibrâhim qui était voué exclusivement à Allah et n'était point du nombre des associateurs"
La circoncision pour l'homme est donc un symbole "Shi'âr" de l'Islâm.
Les prophètes Moussa et Issa "Alayhima Salâm" étaient circoncis et ont appelé à faire de même . Le Prophète Mohamed " Sallallâhou Alayhi wa sallam" a, lui aussi, indiqué à sa communauté cette règle d'hygiène vers laquelle Allah a dirigé ses messagers.
Le Prophète Mouhammad Sallallâhou 'Alayhi wa sallam a dit :
"Quatre aspects font partie du style de vie des Prophètes (et parmi eux) la modestie (ou la pudeur) , La circoncision, le parfum, Miswâk (utiliser un bois spécial pour se nettoyer les dents) et le mariage a aussi été rapporté".
Le Prophète Mohamed "Sallallâhou Alayhi wa sallam" a aussi dit :
"Cinq choses font partie de ce que l'homme fait naturellement (fitra): la circoncision, le fait de se raser la pilosité (présente sur le pubis), de se tailler la moustache, de se tailler les ongles et de s'épiler la pilosité présente sous les aisselles
Concernant le statut de la circoncision pour l'homme, il diffère selon les écoles de jurisprudence :
Les Hanafites ainsi que les Mâlikites sont d'avis qu'elle est "Sounnat Mou'akkadah" (cad qu'elle est fortement recommandée).
Les Châfé'ites ainsi que les Hanbalites pensent plutôt qu'elle est "Wâdjib" (obligatoire)
Concernant l'âge de la circoncision, il n'existe pas d'âge "sounnah" pour le faire. Elle peut être faite à n'importe quel moment, avant que l'enfant n'atteigne l'âge de la puberté, ceci dans un souci de facilité et d'hygiène . Il incombe donc aux parents de se renseigner sur le moment le plus propice pour la circoncision.
Mais si elle n'a pu être effectuée dans l'enfance (dans le cas ou la personne se convertit à l'Islam à l'âge adulte par exemple), il sera toujours recommandé de le faire même à l'âge adulte. Cependant, si la pratique de la circoncision lui est nuisible ou il n'est pas capable de la supporter en raison de la vieillesse extrême alors il lui est permis de rester non circoncis .

Circoncision et 27ème jour du Ramadan

La circoncision, des garçons en âge pré-scolaire est une de nos traditions arabo-musulmanes. Celle-ci peut être réalisé à n'importe quelle période de l'année.
Certaines familles choisissent la saison estivale correspondant aux vacances scolaires pour effectuer ce rite dans une atmosphère festive qui n'a parfois rien à envier aux cérémonies de fiançailles ou de mariage. Outre les périodes de congé scolaire, le mois de ramadan est également une période propice pour y effectuer cette circoncision.
C'est généralement durant le deuxième quinzaine de ce mois sacré qu'à lieu la circoncision et la journée du 27ème jour "Leilat El kadr" est particulièrement prisée par les familles.
Si pendant longtemps, la circoncision s'est faite par des barbiers puis par le personnel paramédical, actuellement c'est un acte chirurgical effectué par un médecin ou un chirurgien parfois sous anesthésie générale, le plus souvent sous anesthésie locale

Les raisons hygiéniques

Elle peut aussi être pratiquée pour des raisons d'hygiène: ôter le prépuce permet d'empêcher l'accumulation, autour du gland, du smegma, cette substance blanche sécrétée par les glandes sébacées du prépuce.
Les américains choisissent de circoncire presque systématiquement leurs garçons nouveaux nés. Mais ces arguments médicaux sont controversés.
En fait, une bonne hygiène (décalotter le gland et le laver) suffit à empêcher l'accumulation du smegma et à éviter irritations ou infections.
La circoncision est également indiquée en cas de phimosis (malformation du prépuce qui est trop serré autour du pénis).
Dr Muhammad Ali al-Bar, membre des Facultés Royales de Médecine du Royaume-Uni et conseiller au Département de Médecine Islamique au Centre Roi Fahd pour la Recherche médicale de l'Université Roi Abd al-Aziz de Djeddah, a dit dans son livre sur la circoncision :
" La circoncision des nouveau-nés (au cours du premier mois de leur vie) permet d'obtenir de nombreux avantages sanitaires dont voici les plus importants :
1/ Protection contre les inflammations du pénis qui résultent de l'incirconcision, état qu'on appelle étroitesse du prépuce qui provoque la rétention de l'urine. Le traitement des inflammations du gland de la verge du pénis et des autres affections nécessite la circoncision.
Car si elles perdurent, elles exposent l'enfant à de nombreuses autres maladies à l'avenir dont la plus dangereuse reste le cancer du pénis.
2/ Infection des voies urinaires
De nombreuses recherches ont démontré que les enfants non circoncis s'exposent à un nombre croissant d'infections de voies urinaires.
Selon certaines études le taux d'affection est 39 fois plus élevé chez les enfants non circoncis. Selon d'autres, le taux d'affection est 10 fois plus élevé.
D'autres études indiquent que 95 % des enfants qui souffrent d'inflammations des voies urinaires sont des non-circoncis, alors seul 5 % des enfants circoncis en souffrent.
Ces inflammations sont dangereuses pour les enfants dans certains cas. Une étude menée par Wazowel sur 88 enfants atteints d'infections des voies urinaires a révélé que 36 % d'entre eux avaient dans leur sang la même bactérie qui provoque la maladie et que trois d'entre eux ont souffert de la méningite et deux autres sont morts à cause de l'éclosion de microbes pathologiques dans leur corps.
3/ Protection contre le cancer du pénis
Les études sont unanimes à affirmer que le cancer du pénis est quasiment absent chez les sujets circoncis alors qu'il connaît un taux non négligeable chez les sujets non circoncis.
Aux Etats-Unis, le taux d'affection par le ce cancer chez les circoncis est de 0 alors qu'il est de l'ordre de 2.2 sur 100.000 habitants non circoncis. La majorité des habitants des USA étant circoncis, les cas de cancer se limitent à 750 à 1000 cas annuellement.
S'ils n'étaient pas circoncis, le nombre passerait à 3000 cas. Dans les pays où la circoncision n'est pas pratiquée comme la Chine, l'Ouganda et le Porto Rico, ce cancer représente entre 12 et 22 % de l'ensemble des cancers qui atteignent les hommes. Ce qui est un taux très élevé.
4/ Les maladies sexuelles
Les chercheurs ont découvert que les maladies sexuelles se transmettent à travers le contact sexuel (le plus souvent l'adultère et la sodomie). Ces maladies se propagent de façon plus importante et plus dangereuse au sein des non-circoncis. C'est surtout vrai pour la syphilis, la candidose, la blennorragie et les verrues sexuels
Il existe de nombreuses autres recherches récentes qui confirment que la circoncision diminue l'éventualité de l'atteinte d'un circoncis par le sida à un taux supérieur à celui des non circoncis.
Mais cela n'exclut pas que le circoncis exposé à la contagion consécutive à un contact sexuel avec un malade du sida puisse contracter cette dangereuse maladie.
La circoncision n'immunise personne contre elle car il n'existe aucun véritable moyen de protection contre les multiples maladies sexuelles en dehors de l'éloignement de l'adultère, de la fornication, de la sodomie et des autres pratiques condamnables. (Ceci nous permet de savoir la sagesse de la loi islamique qui prohibe l'adultère et la sodomie)
5/ Protection de l'épouse contre le cancer de l'utérus
Les chercheurs ont constaté que les épouses des sujets circoncis sont moins exposées à ce cancer que les conjointes des hommes non circoncis ".

La circoncision ne m'a pas donné l'occasion de faire beaucoup de remarques curieuses. L'âge : selon les régions de 2 à 8 ans ; quand on a les moyens de faire cette dépense ; on préfère un âge tendre, après, ça fait mal au gosse , A Bouzina, la circoncision a lieu souvent à l"Aïd pour diminuer les frais ; l'usage de circoncisions en masse, ou au moyen du vol de l'enfant, par un parent, ou ami (comme au Maroc) est inconnu ; cependant a Mena'a si on circoncis plusieurs enfants, il faut que ce soit en nombre pair, 2, 4, 6, etc. L'opération est faite fi sbîl lillâh, par un spécialiste, mais il n'est pas défendu de lui donner un cadeau. Comme partout, on détourne l'attention de l'enfant au moment de l'opération « regarde la souris » ; ou une femme tape sur un chaudron, ensuite on le laisse frapper le circonciseur qui lui a fait mal, par exemple avec une grenade, On plonge le gland dans un œuf ouvert, puis on saupoudre la plaie de crottes de chèvres, séchées et pilées, parfois de tanin ou de feuilles de genévrier pilées. Le prépuce est enterré, en principe, avec la terre même que l'on avait prélevée en un endroit, pour en rem¬plir le plat, au-dessus duquel l'enfant a saigné, parfois on accroche ce prépuce, durant quelque temps, sous le toit ; si on veut que l'enfant sache l'arabe, on l'enterre, dans certains villages, à l'école coranique. L'usage, fréquent ailleurs, selon lequel la mère dénoue ses cheveux et trempe le pied droit dans l'eau se pratique dans le sud ; au nord, et selon ce qui se fait aussi dans la région de Sétif, elle place son anneau de pied sur ses cheveux dénoués,